Les Français et leur retraite

lundi 28 janvier 2013
popularité : 12%

La Caisse des Dépôts a lancé une étude [1] visant à mieux connaitre les attentes et les perceptions des Français à l’égard de la retraite, en mettant l’accent sur les convergences et les divergences entre les différentes générations.

Cette étude s’organise autour de quatre axes d’analyse :
•le degré d’information en matière de retraite
•l’inquiétude face à l’avenir de la retraite
•l’attachement des Français au système
•les réformes anticipées et souhaitées.

En voici les les principales conclusions  :

Que savent les Français du système de retraite et de leurs droits ?
60% des Français ont une bonne connaissance de leur système de retraite et les trois quarts ont une idée assez juste du contenu de la réforme de 2010. Toutefois, les plus âgés tendent à avoir une meilleure information sur le système de retraite, avec plus de 60% des individus de 35 ans et plus qui sont dans ce cas contre 53% des moins de 35 ans.

La connaissance des droits personnels sur la pension apparait également plus limitée chez les plus jeunes et s’améliore à l’approche de la retraite : la moitié des 50 ans et plus a une bonne connaissance, contre seulement 15% des moins de 35 ans et 27% des 35-49 ans. L’envoi des relevés de situations individuelles (RIS) améliore significativement la connaissance. Ainsi, 65% des enquêtés déclarant avoir reçu leur RIS ont une bonne connaissance du système de retraite et 51% d’entre eux évaluent bien leurs droits, contre respectivement 58% et 23% des personnes déclarant ne pas l’avoir reçu.

Par ailleurs, les femmes sont moins bien informées que les hommes. Les fonctionnaires tendent à mieux identifier leurs droits et les inactifs à moins bien les connaitre que les salariés et les indépendants. Le niveau de connaissance semble plus élevé parmi les individus ayant de hauts revenus et ceux détenant un patrimoine financier important. Les personnes qui ont fait des études initiales plus longues tendent également à avoir un niveau de connaissance plus élevé. Enfin, une personne bien informée sur un sujet à tendance à l’être également sur les autres sujets de la retraite.

Des Français inquiets pour le système de retraite et pour leurs droits
Les trois-quarts des Français sont relativement inquiets pour l’avenir du système de retraite. Naturellement, les personnes déjà à la retraite tendent à être moins inquiètes que les autres générations et les jeunes plus insouciants que les autres actifs.
Toutefois, les femmes sont relativement plus inquiètes que les hommes. A contrario, disposer d’un patrimoine financier élevé réduit le niveau d’inquiétude à l’égard de l’évolution du système. Un peu plus d’un individu sur deux est également inquiet sur le montant de sa pension à venir. Cette inquiétude personnelle tend à diminuer avec l’âge et particulièrement lorsque les personnes sont déjà à la retraite (32% des retraités sont inquiets contre 55% des 50 ans et plus actifs et autour de 65% des moins de 50 ans).

Par ailleurs, une meilleure connaissance de ses droits personnels diminue le niveau d’inquiétude. Un revenu ou un patrimoine financier élevé réduit également l’inquiétude pour sa propre retraite. Quant aux personnes qui ont connu des carrières chahutées, elles sont relativement plus inquiètes que les personnes ayant des carrières stables. Enfin, l’inquiétude générale à l’égard du système de retraite et l’inquiétude relative aux droits personnels tendent à se renforcer mutuellement.

Des Français attachés à leur système de retraite quel que soit leur âge
Plus de 60% des Français témoignent d’un fort attachement au système de retraite par répartition, tel qu’il fonctionne aujourd’hui, y compris parmi les plus jeunes (57% y adhérent). Ainsi, des résistances a une remise à plat du système de retraite semblent exister. Les salaries et les fonctionnaires (60%) sont davantage attachés au système de retraite actuel que les professions indépendantes (52%). A contrario, les ménages qui détiennent un patrimoine financier très élevé le sont moins (54% pour le quart des personnes les plus riches contre 68% pour les plus pauvres). La possession de son logement (assurance d’avoir un toit pour ses vieux jours) tend également à réduire l’attachement au système actuel.

Des réformes inéluctables : mais que souhaitent les Français ?
80 % des Français sont conscients que pour pérenniser le système une réforme devra être menée dans les années à venir. Cette anticipation est plus forte chez les non retraités (83%) que chez les retraités (73%). Mais le fort attachement des Français au système de retraite les conduit à préférer des ajustements paramétriques plutôt que des reformes systémiques.
Les mesures d’allongement de carrière semblent les mieux acceptées.
En premier lieu, l’allongement de la durée de cotisation est choisie par 57% des enquêtés, quelle que soit la génération sondée (plus de 60% chez les retraités, environ 55% pour toutes les autres générations). 40 % des Français seraient prêts à travailler une ou deux années supplémentaires et 26% trois ou quatre années de plus.
En deuxième lieu, le recul de l’âge de la retraite est privilégié par 37% des sondés, mais davantage par les retraités (presque la moitié) que par les autres générations (entre 30% et 35% selon les générations).
En troisième lieu, environ 30% des sondés choisissent l’augmentation des cotisations, mesure davantage souscrite par les générations plus âgées (près d’un tiers) que par les jeunes (seulement un quart).

PDF - 146.8 ko
Questionnaire de l’étude "Attentes et perception des français à l’égard de la retraite".

 [1]


[1réalisée par la TNS Sofres du 10 septembre au 12 octobre 2012 sur un échantillon représentatif de la population française de18 ans et plus. Cette enquête postale comportant 150 questions environ a été envoyée à 4 000 personnes et 2 776 questionnaires exploitables ont été retournés.


Brèves

Recrutement d’agents occasionnels

lundi 5 mars

Les candidatures pour le recrutement d’agents occasionnels entre juin à septembre 2018 doivent être adressées à votre correspondant RH de proximité avant le lundi 16 mars 2018.

Les candidats doivent être scolarisés 2017/2018 et être âgés de 17 à 25 ans au 31 décembre 2018.

Commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire

vendredi 24 novembre 2017

Mardi 28 novembre 2017
 17h00

Audition de M. Éric LOMBARD, dont la nomination en qualité de directeur général de la Caisse des dépôts et consignations est envisagée par M. le Président de la République, puis vote sur cette proposition de nomination

Recrutements d’agents occasionnels 2017

mercredi 1er mars 2017

Les candidatures pour le recrutement d’agents occasionnels entre juin à septembre 2017 doivent être adressées à votre correspondant RH de proximité avant le lundi 13 mars 2017.

Les candidats doivent être scolarisés 2016/2017 et être âgés de 17 à 25 ans au 31 décembre 2017.

Retrouvez toutes les informations sur CDmedia rubrique VOUS.

Attribution de places en crèche 2017

vendredi 24 février 2017

Les réservations de places en crèches sont ouvertes pour l’année 2017 jusqu’au 20 mars 2017 inclus !

Si cette offre vous intéresse et que vous faites partie du personnel permanent de l’Etablissement public, quel que soit votre statut, vous devez prendre rendez-vous auprès du service social de la MSG.